Nous sommes revenus le 13 mai au soir de l'île des Pins. Le lendemain, nous étions tous sur le pied de guerre pour aller accueillir Armelle (surnommée Mouti par les enfants), la maman de Marine, à l'aéroport international. Une tempête de sable à Dubaï ayant provoqué une escale imprévue, elle avait raté la correspondance à Sydney et avait du passer la nuit en Australie. C'est donc une Armelle ayant quitté Clermont-Ferrand samedi 11 mai à midi que nous sommes venus chercher mardi 14 en fin d'après-midi : la pleine forme !

Les enfants, qui avaient préparé un accueil "collier de fleurs", étaient bien entendu très impatients.

Bon, mais elle fait quoi Mutti ?

Et l'attente prit fin...

Gros poutous baveux

Oh qu'il a grandi ce petit frisé !

Puis nous sommes partis pour un tour des baies avant d'aller à l'hôtel réservé pour les quelques jours d'Armelle à Nouméa. Armelle n'était pas venue les mains vides et la distribution de cadeaux permit d'alléger sa valise de près de 10 kg.

Et un chèque de 5 millions d'euros pour Emmanuel, oh non, il ne fallait pas...