Nous sommes arrivés le mercredi 26 juin à Los Angeles après une courte nuit d'avion (le trajet dure 8 heures).Voilà la preuve, alors tu me crois maintenant qu'on était à Beverly Hills L'arrivée sur Los Angeles est spectaculaire tant la ville est étendue. On aperçoit depuis le ciel les fameux échangeurs routiers qui laissent présager une conduite un peu stressante et on voit les nuances entre quartiers, certains faisant apparaître des piscines en enfilade alors que d'autres semblent beaucoup plus populaires.

Nous avons commencé par louer notre voiture, taille XXL comme il est d'usage aux Etats-Unis, puis nous avons rejoint notre hôtel à Beverly Hills. La vache, c'est fou comme il ressemble à Eddie Murphy, on s'y croirait A défaut d'avoir rencontré les acteurs de la série Beverly Hills, nous ne pouvons pas résister à l'envie de mettre une photo du "flic de Beverly Hills" pour faire plaisir à tous les amateurs de cinéma d'auteur.

L'après midi nous sommes allés dans un grand mall de Beverly hills pour faire un peu de shopping et goûter aux joies de l'abondance américaine. Dans la foulée nous y avons trouvé un bon restau mexicain pour tester les fajitas, tacos et guacamole made in california.

Le lendemain nous sommes allés nous balader dans le centre ville de Los Angeles où nous avons pu apercevoir de magnifiques constructions biscornues et d'autres aux allures mexicaine. Nous avons même visité, à Olivera street, la plus ancienne maison de Los Angeles qui date de 1818 !

Mais pousse toi Félix, on voit rien

En voici encore du biscornu

Oh là là, mais que ça ressemble au Mexique ici, tu as parfaitement raison dans ton article du blog

Puis nous avons mis le cap direction Santa Monica, considérée comme un des lieux les plus agréables à vivre de Los Angeles. Santa Monica est en bordure d'océan et nous avons été confronté pour la première fois au fameux "fog" de la côte ouest, un brouillard qui n'a rien à envier à son équivalent normand, breton, picard ou nordique. Le fog californien est assez étonnant car il effleure la côte et n'entre que très peu dans les terres, on peut donc avoir un temps magnifique à 100 mètres de l'océan et ne pas voir à 10 mètres lorsqu'on est sur la plage. On a pu constater que le californien aime bien faire de la musculation torse nu en bord de plage. La réputation des californiens d'être très attentifs à leur corps n'est pas une légende.

Allez vas y t'es un bouffon !

Ca c'est du vrai sport !

Swartzy n'a qu'à bien se tenir !

Le soir, nous avons retrouvé à Santa Monica Arnaud et Julie (le frère de Marine et sa copine) qui étaient arrivés en Californie quelques jours auparavant. Les enfants étaient très heureux et ont sacrément fait la fête à leur "tontoncle" et à Julie.

Salut mon beaufy et Julie !

Nous avons fêté nos retrouvailles autour d'une bonne viande et d'une bière dans un bon bar américain bien typique avec une centaine d'écrans dans le restaurant.

Faut qu'on se rattrape on a pas eu de TV pendant 6 mois

Le lendemain nous avons visité le quartier d'Hollywood avec ses étoiles sur le sol,

Je ne parle pas de la star qui est dans une poussette

la marque des mains des grands acteurs dans le béton devant le "chinese theatre",

Cet acteur là il aurait pu remporter la palme. Ouarf ouarf

un beau point de vue sur les lettres géantes HOLLYWOOD,

Tout ça pour des chewing gums, pas de quoi en faire un plat

l'animation de la rue et les dizaines de figurants costumés ou imitant les stars du cinéma américain : marylin, donald, dark vador, le gros type barbu de very bad trip, spiderman,.... tous sont là pour prendre des photos en compagnie des touristes. Or nous sommes des touristes ! Voici donc notre photo :-)

Vous êtes mes fils Léonuc et Féluc

des gens très engagés dans leur croyance comme on il est d'usage en Amérique.

Moi je voulais organiser une manifestation pour annoncer le retour de casimir à la TV

Nous sommes également allés à Venice beach, un quartier de bord de mer dans le prolongement de Santa Monica. Venice beach est le paradis des gens complètement allumés. On y trouve tous des originaux de toutes sortes et des commerces bizarroïdes qui côtoient les vendeurs de hamburger et les magasins de souvenirs. Le nom de Venice beach n'est pas usurpé car on peut également s'y balader le long de petits canaux qui évoquent le Venise italien. Nous nous sommes baignés et nous avons retrouvé bien entendu retrouvé les sportifs et le fog !

Vous pouvez venice par ici ?

Sauras tu retrouver Phileas ? Je te donne un indice, il est avec son copain Fog

Elle m'a quand même l'air un peu pourpre cette maison non ?

Ah c'est sûr qu'on se croit tout de suite en Italie, c'est fou hein ? Enfin, plutôt à Bruges avec le fog

Les bacs à sable américains sont très grands

Youpih on va manger des brocolis ce soir !

Nous sommes également allés nous balader en voiture le long de Mulholland drive, une route tortueuse qui domine Los Angeles et qui a été rendue célèbre par David Lynch. Cette route vaut vraiment le détour, elle offre une vue exceptionnelle et les maisons qui la bordent sont magnifiques.

Allez, fonce, il faut encore qu'on voit une vingtaine d'autres quartiers et on a plus qu'une heure

Et nous nous sommes aussi promenés le long de Sunset boulevard, le cœur de l'animation de la ville.